Gestion(s) des associations

Quand l’association met en œuvre ses ressources pour réaliser son objet, la gestion de l’association au singulier recouvre de multiples gestions :

– La gestion de son projet pour sa finalité et ses objectifs

– La gestion de ses activités pour réaliser ses actions

– La gestion administrative pour son organisation

– La gestion des ressources humaines pour sa spécificité d’acteurs professionnels et bénévoles.

– La gestion financière pour ses prévisions, ses moyens à mettre en œuvre, ses informations, son analyse.

L’expérience et la réflexion nous montrent que chacune des gestions est en interaction avec les autres au service du projet  associatif.

Dans ce contexte quel est le but, l’objet et la place de la gestion financière?

L’association œuvre avant tout pour l’objet qu’elle défend au regard de ses valeurs, alors la gestion financière devra maitriser un système financier afin d’assurer la durabilité, la pérennité de la structure pour ainsi garder ses capacités d’agir et de poursuivre ses activités.

Ce système financier cohérent et homogène

–        Sera d’abord le garant des équilibres financiers permettant une projection budgétaire de fonctionnement, d’investissement, de trésorerie

L’association pourra mettre en œuvre sa stratégie

–        Il devra s’ancrer sur un système comptable fiable souvent organisé en secteurs analytiques.

L’association, dans un contexte d’intérêt général, pourra rendre compte à ses multiples acteurs.

–        Il permettra le suivi et le pilotage des prévisions à l’appui de tableaux de bord.

L’association pourra atteindre ses objectifs financiers

–        Il aidera à l’anticipation par ses outils d’analyse financière et cette phase d’étude de l’activité et de la structure par la connaissance d’indicateurs.

L’association assurera ses grands équilibres financiers et anticipera avec lucidité

Ainsi, la gestion financière et ses outils contribueront de façon indispensable, et c’est là son modèle économique, à la réalisation du projet et à la vocation de l’association.

Alain Démas